Le Blog Armstrong

Image Alt
   Les Jeudis Twitter    Nétiquette sur Twitter : les 10 raisons qui poussent à se désabonner [Les Jeudis Twitter]

Nétiquette sur Twitter : les 10 raisons qui poussent à se désabonner [Les Jeudis Twitter]

Ce billet reprend l’article de Tad Chef daté du 2 mars 2011 publié sur le blog Seoptimise.

Sur ce blog ainsi que sur bien d’autres on vous explique souvent quelles sont les bonnes pratiques (ces fameuses best practices !) en webmarketing, en n’abordant que très rarement les “worst practices”. Je profite donc de l’article de Tad Chef pour évoquer ce qui est à proscrire sur Twitter sous peine d’être sanctionné du fameux “unfollow” (désabonner) par vos abonnés. Attention il s’agit toutefois d’un article “coup de gueule”, il faudra donc nuancer certains de ses propos !

_______________

Netiquette Twitter

Nous sommes en 2011 et je m’attends donc à ce que la plupart des gens savent ce qu’est Twitter et comment ça fonctionne. Et pourtant, de nombreuses personnes qui devraient savoir utiliser l’outil commettent des erreurs fatales, ou plutôt ignorent la “nétiquette” de Twitter. Pour cette raison, je me désabonne de leurs flux Twitter !

Je suis sur Twitter pour le business et je m’attends donc à obtenir de précieux renseignements, ainsi que d’échanger de manière  professionnelle avec mes pairs. Je cherche donc à éviter :

  • Le bruit
  • Le contenu peu qualitatif
  • Le hors-sujet
  • Les publicités
  • Les messages automatisés.

Ça ne me semble pas si compliqué que ça, non ?

La semaine dernière, je me suis désabonné de plusieurs comptes Twitter pour diverses raisons. C’est dommage, mais parfois une “timeline” lisible sur Twitter est plus importante que certains utilisateurs qui ne se soucient pas de savoir s’ils volent mon temps, ou m’exaspèrent.

J’ai recueilli quelques exemples et j’ai tenté de les généraliser, afin de ne pas pointer du doigt des utilisateurs réels. Vous savez sans doute qui vous êtes, ou du moins je l’espère.  Je ne suis d’ailleurs pas le seul à me désabonner pour ces raisons, d’autres le font aussi, mais n’ont pas le courage de vous dire pourquoi. Voici donc les raisons qui me poussent à cliquer sur “se désabonner” :

1. Rediriger automatiquement tous les articles de Presse Citron (Mashable dans le texte original). Si je veux lire tous ses articles, je peux utiliser mon lecteur de flux RSS ou bien m’abonner directement au compte Twitter. La redirection automatique d’articles est particulièrement ennuyeuse. Je souhaite que les gens aient lu les articles qu’ils me recommandent manuellement ! D’ailleurs tweeter automatiquement tout ce que Presse Citron publie est encore pire, puisque tout le monde connait déjà plus ou moins tout ce que poste Presse Citron !

2. Retweeter des publicités en utilisant des MAJUSCULES POUR VENDRE DES PRODUITS INCROYABLES QUE VOUS DEVEZ ACHETER MAINTENANT !!!! Utiliser des majuscules équivaut à crier. Ne me criez pas dessus et n’utiliser pas des mégaphones pour rendre les cris des autres encore plus forts !

3. Tweeter du contenu ancien, comme par exemple des articles d’archives, ou bien des articles aléatoires. Imaginez quelqu’un qui vous dit : Connais-tu les nouvelles d’hier ? As-tu lu ce ce que j’ai écrit il y a deux ans ?

4. Tweeter tous vos articles de blog, au lieu de faire une sélection des meilleurs. L’autopromotion est une bonne chose dans une certaine mesure, mais ne m’obligez pas à lire vos articles médiocres ! Je vous suis personnellement, et non votre publication ou votre marque, alors ne transformez pas votre compte en lecteur de flux RSS.

5. M’envoyer des DMs de masse qui me demandent de voter pour des trucs hors-sujet, que je ne comprends même pas. Je connais beaucoup de personnes qui font du référencement et du marketing des médias sociaux. J’en fais d’ailleurs moi-même, et il m’arrive parfois d’envoyer des messages directs en demandant de voter sur des sites sociaux. Mais je ne le fais que très rarement, et toujours de manière personnalisée. Ne m’en envoyez pas 3 par semaine sans même vous adresser à moi personnellement !

6. La publication croisée de 10 tweets à la fois, redirigés depuis Friendfeed ou d’autres plateformes sociales. L’utilisation d’applications tiers afin d’envoyer le même message sur plusieurs sites sociaux est une bonne chose, tant que vous n’abusez pas du crosspostage sur toutes les plateformes de diffusion. Certains outils sont d’ailleurs mieux adaptés que d’autres. Par pitié, n’inondez pas ma timeline de messages redondants !

7. Retweeter des mauvaises nouvelles toute la journée. Je ne veux pas lire la dernière information sur la guerre, le dernier accident d’avion ou d’autres nouvelles horribles. Ne tweetez pas cela, sauf si vous êtes vous-même directement impliqué par le tremblement de terre. J’essaie de limiter les mauvaises nouvelles autant que je peux. Ce n’est pas que je souhaite être ignorant ou que je sois insensible. C’est l’inverse. Je suis tellement sensible que ça me brise le coeur. Je me sens parfois véritablement dévasté par toutes ces mauvaises nouvelles. S’il vous plaît ne me faîtes pas déprimer au travail.

8. Envoyer un grand nombre de messages hors-sujet. Je suis sur Twitter en tant que référenceur, expert des médias sociaux et blogueur professionnel. Je blogue et tweete sur ces thématiques-là. Parfois, il m’arrive de tweeter sur quelque chose d’extraordinaire, comme la découverte de 1235 nouvelles planètes. Mais l’envoi de messages hors-sujet toute la journée, c’est trop ! Si je me suis abonné à votre compte c’est sans doute pour les thématiques sur lesquelles vous bloguez, alors ne changez pas cela !

9. Tweeter trop souvent en plusieurs langues. Le fait de tweeter dans une langue différente que celle que vous avez choisi sur Twitter est particulièrement impoli ! Imaginez-vous en train de parler allemand dans une soirée où pratiquement personne ne vous comprend.

10. Tweeter une douzaine de liens par jour. Bien que le fait d’utiliser Twitter fait partie de mon travail, je ne l’utilise pas comme un emploi à temps plein. Le partage de plusieurs liens par jour va me submerger. Si vous publiez plus que 10 liens par jour, je vais probablement devoir me désabonner, juste pour rester sain d’esprit.  Je suis sur Twitter pour en savoir plus sur les perles rares, et non pour être bombardé de tous les articles de blog écrits en une journée.

    Je sais que certaines personnes ont arrêté de me suivre en raison de mon honnêteté parfois un peu brutale. Pourtant, la nétiquette sur Twitter, ce n’est pas sorcier, c’est une question de bon sens. Gardez cela à l’esprit et Twitter vous sera très utile pour une utilisation professionnelle.